C’est lors d’une journée de sensibilisation des transporteurs, à la gare routière du Caroubier, sur la nécessité de s’affilier à l’assurance que le Directeur général de la Casnos, Acheuk Youcef-Chawki, a révélé que sur les 97 000 chauffeurs de taxi, seule la moitié est affiliée à la Casnos.

Le Directeur général de la Caisse d’assurance des non-salariés ne comprend pas pourquoi ces travailleurs assurent-ils leurs matériels mais pas eux-mêmes. « Il est tout de même étonnant qu’un travailleur assure sa propre voiture mais se néglige et néglige sa famille », a-t-il dit. Ajoutant que même si ce chiffre n’est pas exhaustif, car le syndicat de cette corporation avance un chiffre de 150 000 transporteurs, le Directeur général de la Casnos estime que la campagne de sensibilisation doit être intense pour expliciter et expliquer les « avantages d’assurer sa propre personne et sa famille ». Sur un autre registre, il a souligné que les mêmes difficultés sont rencontrées chez les agriculteurs qui n’arrivent toujours pas à s’affilier. « Ils étaient moins de 3% à avoir contracté une assurance », a-t-il dit. Soulignant que depuis quelques années, le chiffre a connu une hausse pour atteindre les 18 %. « C’est vraiment en deçà de ce que nous attendions, mais il faut savoir que la moyenne d’âge chez les agriculteurs était de 58 ans, maintenant elle n’atteint pas les 50 ans. Ce qui est un avantage pour les travailleurs pour s’assurer une retraite et une assurance ». Concernant les facilités décidées par la Casnos, pour inciter les travailleurs libéraux à s’affilier, il a souligné que les agences de la caisse restent ouvertes, y compris les week-ends et que la campagne de sensibilisation suit toujours son cours. « Il n’y aura pas de pénalités de retard, car ceux qui sont affiliés peuvent s’acquitter de leurs cotisations avant le 30 juin et les 6 mois restants seront payés par tranche sur demande du cotisant », a-t-il informé, assurant que la Casnos n’est pas déficitaire et qu’elle a retrouvé son équilibre budgétaire. « La campagne de sensibilisation a apporté 450 000 nouveaux cotisants», a-t-il informé. Ajoutant qu’en 2014, le nombre d’assurés à la Casnos était de 450 000. Interrogé sur les dettes que la caisse qu’il gère détenait chez la Cnas, il a révélé qu’elles étaient payées et elles sont de l’ordre de 2 500 milliards de centimes.