Le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Abderrahmane Benbouzid a affirmé, jeudi à Alger, que la campagne de vaccination contre la Covid-19 « s’accélèrera » avril courant, notamment après l’acquisition de 920.000 doses du laboratoire russe Spoutnik et d’autres. Répondant à une question d’un sénateur sur la lenteur de la campagne de vaccination, lors d’une séance plénière consacrée aux questions orales, présidée par Salah Goudjil, président du Conseil de la nation, le ministre a expliqué que cela était dû aux quantités réduites réceptionnées par l’Algérie, ajoutant que « son rythme va s’accélérer » durant le mois d’avril courant après la réception de 920.000 doses du laboratoire russe Spoutnik et d’autres. D’après le ministre, l’opération de vaccination contre la Covid-19 avait pris « une dimension politique » à travers le monde entier, en dépit des correspondances, des contacts par visioconférence et des accords conclus entre l’Algérie et les laboratoires concernés. Le ministre a indiqué, dans ce cadre, que « certaines parties n’ont pas honoré leurs engagements, à l’instar du +mécanisme Covax+ qui devait fournir à l’Algérie entre 12 et 16 millions de doses, mais qui ne pourra lui garantir que 5000 doses ce mois-ci ». « Covax a préféré approvisionner les pays africains à faibles revenus et certains pays riches », a fait savoir le ministre, appelant « les autorités officielles et la diplomatie algérienne à intervenir pour obtenir la quantité indispensable de vaccin ». Concernant les citoyens non encore vaccinés, Pr. Benbouzid a fait état de la vaccination de 57.5% des citoyens inscrits sur la plateforme numérique pour l’organisation et la gestion de la campagne de vaccination, l’opération étant en cours après la distribution de dizaines de milliers de doses aux centre de vaccination. Rappelant les contrats et les mémorandums d’entente signés par l’Algérie avec plusieurs parties pour l’acquisition du vaccin en vue de vacciner 70% de la population, le ministre a fait état de la réception de deux lots les 29 janvier et 11 mars 2021. Les quantités restantes seront réceptionnées au cours des mois prochains, a-t-il ajouté. L’Algérie et la firme AstraZeneca s’étaient mis d’accord sur l’acquisition de 50.000 doses, a souligné M. Benbouzid. L’opérateur chinois Sinopharm a fait don de 200.000 doses distribuées aux différents centres de vaccination, a-t-il rappelé, précisant que des dizaines de milliers de doses seront distribuées à partir de samedi prochain.