C’était dans les tuyaux, désormais c’est officiel. Les éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations 2023 ne se poursuivront qu’en mars 2023. En effet, les 3e et 4e journées, qui devaient
se tenir à la date FIFA de septembre, seront décalées. Dès lors, l’équipe nationale devra trouver des adversaires pour jouer des matchs amicaux dans un peu plus d’un mois. Un casse-tête.
Même si la Fédération algérienne de football (FAF) a quelques pistes sérieuses.

Par Mohamed Touileb
La Confédération africaine de football (CAF), dans le souci de permettre à ses cinq sélections qualifiées en Coupe du Monde 2022 de jouer des rencontres de préparation, a décidé d’ajourner la suite des éliminatoires de la CAN-2023. Avec cette démarche, permise par le report de la CAN-2023, la CAF contraint aussi les sélections à modifier leurs plans et à programmer des rencontres amicales pour remplir la case.

La FAF devra s’activer
Comme toutes les autres équipes, l’Algérie devrait jouer un ou deux matchs amicaux lors de la date FIFA de septembre prochain. A priori, cela ne devrait pas poser de problèmes à la Fédération algérienne de football (FAF) qui aurait déjà des sollicitations. Et ce si l’on se fie aux déclarations récentes de Djamel Belmadi. « Possible qu’il y aura des matches amicaux lors des prochaines dates FIFA. Il y a une date en mois de Novembre qui n’est pas une date FIFA comme les autres ou il y a possibilité de réunir les jouer et disputer une ou 2 rencontres amicales avec des nations qui ne sont pas qualifiées en coupe du Monde », avait indiqué le coach des « Verts ». Cette fois, il aura une date FIFA avec la possibilité de réunir les joueurs d’une manière réglementaire. La FAF n’aura pas à demander l’avis des clubs pour avoir ses internationaux.

Italie, Belgique, Suède et Croatie sur la table
Pour ce qui est des sparring-partners, quatre noms se dégageraient selon Belmadi : « l’Italie, même si rien n’est encore officiel. Il y a aussi la Belgique qui a demandé officiellement de jouer contre nous, la Suède, la Croatie ». En outre, le premier responsable de la barre technique de l’EN avait indiqué que « c’est très judicieux de jouer un de ces matchs en Europe ou chez nous à l’occasion de l’inauguration probable d’un nouveau stade. Rien n’est encore décidé. On verra d’ici là ».
Bien évidemment, l’idéal serait d’affronter les Italiens, champions d’Europe en titre et quadruples vainqueurs de la Coupe du Monde. Pour rappel, les deux sélections ont longtemps été en concurrence pour ce qui est de la série d’invincibilité. Les Transalpins ont signé une série de 37 matchs sans défaite contre 35 pour les camarades de Riyad Mahrez.
In fine, notons qu’ « El-Khadra » est en tête de la poule « F » dans les éliminatoires de la CAN-2023 après deux succès face à l’Ouganda (2-0) et la Tanzanie (0-2). Le Niger, qu’elle devait affronter en septembre prochain, est deuxième avec 2 unités alors que les Tanzaniens et les Ougandais suivent avec 1 point au compteur. n