La Banque de développement local (BDL) a annoncé, samedi dans un communiqué, le lancement lundi 10 janvier de sa finance islamique dénommée «El Badil».
Dans une première étape, «El Badil» sera proposée sous forme de guichets au niveau de neuf agences de cette banque publique. Il s’agit de 5 agences à Alger, à savoir celles de Staouéli (158), Alger Centre (107), Sidi Yahia (114), Baraki (108) et Hussein Dey (104), en plus des agences de Constantine (318), Ghardaïa (185), Oran (420) et Sétif (374), précise le communiqué. Ces neuf guichets islamiques seront opérationnels progressivement durant le mois de janvier en cours et atteindront un total de 50 d’ici la fin de l’année, avance la même source.
«El Badil» prévoit 9 produits certifiés par l’Autorité charaïque nationale de la fetwa pour l’industrie de la finance islamique et le Comité de contrôle charaïque de la banque. Il s’agit des produits Ijara Mountahia Bitamlik, Mourabaha véhicule, Mourabaha consommation, Mourabaha investissement pour les entreprises, Mourabaha exploitation pour les entreprises, compte courant islamique, compte chèque islamique, compte d’épargne islamique et dépôt en compte d’investissement Moudarabah, conclut le communiqué.