Les athlètes du handisport algérien ont toujours réalisé des résultats remarquables lors des différentes compétitions. Notamment aux Jeux Paralympiques, qui restent l’événement sportif phare de l’omnisport, en ramenant plusieurs médailles et titres à l’Algérie. Mais il faut dire qu’ils n’ont pas toujours trouvé le soutien qu’ils méritent. Toutefois, la Société Générale a, tout au long
des 10 dernières années, soutenu la Fédération algérienne handisport (FAH). Et cela va se poursuivre puisqu’ils ont renouvelé leur partenariat. Une pérennité importante à l’approche de nouveaux défis pour nos handi-athlètes.

Par Mohamed Touileb
Dernièrement, Abdelmadjid Tebboune, président de la République, avait honoré les athlètes algériens qui ont brillé aux Jeux Paralympiques 2020 à Tokyo (Japon). Les médaillés ont eu droit à des primes et la promesse de prise en charge à l’avenir. Outre les subventions étatiques, la Fédération algérienne handisport peut compter sur l’appui du secteur privé. Et la Société Générale Algérie s’impose comme le partenaire majeur de la structure sportive. Ainsi, l’entreprise a annoncé « le renouvellement de son partenariat majeur avec la Fédération algérienne handisport (FAH) pour la onzième année consécutive ». Cela s’est fait mardi lors d’une cérémonie de signature au siège de la banque à Bab Ezzouar (Alger). « En présence de Julien Strenzy, président du Directoire de Société Générale Algérie, et de Slimane Maachou, président de la Fédération algérienne handisport, accompagnés de leurs délégations respectives », comme noté dans le communiqué.

« Partage de valeurs »
Concernant ce partenariat, la banque note que c’est « une histoire de partage de valeurs ancrées dans l’ADN du groupe Société Générale au premier rang desquelles figurent l’engagement et l’esprit d’équipe. Il s’inscrit naturellement dans la stratégie de sponsoring du groupe Société Générale ». Via cette démarche, la banque « vient démontrer, une nouvelle fois, la pérennité de l’engagement de Société Générale Algérie à accompagner et encourager le développement du handisport en Algérie et son soutien du plan stratégique de la Fédération, en étant un acteur engagé dans l’insertion sociale, la diversité et l’inclusion », comme prôné dans le communiqué. Par ailleurs, Société Générale Algérie assure qu’elle « continue, également, à apporter son soutien solidaire à la Fédération algérienne de rugby et à toutes les associations partenaires conformément aux valeurs défendues par le Groupe Société Générale et qui sont innovation, responsabilité, engagement et esprit d’équipe ». Pour rappel, la délégation algérienne de handisport avait brillé lors des Paralympiades japonaises. Skander Djamil Athmani, double médaillé (or sur 400m T13 et argent sur 100m T13) et ses compatriotes avaient ramené 4 médailles d’or, 2 argent et 4 bronze. n