Des discussions entre la Banque mondiale (BM) et le ministère des Finances sont en cours pour mettre en place un fonds de soutien au profit des startup dans la région Moyen-Orient et Afrique du Nord (Mena), a indiqué, jeudi à Alger, l’économiste en chef de la BM pour cette région, Rabah Arezki.

«Des discussions sont en cours entre le ministère des Finances et la Banque mondiale pour développer une plateforme d’un fonds de soutien au profit des start-up de la région Mena», a déclaré M. Arezki à l’APS, en marge du Sommet international des Smarts cities (Villes intelligentes). S’agissant du potentiel algérien dans le domaine des villes intelligentes, il a assuré que «l’Algérie possède un énorme potentiel de par sa jeunesse talentueuse avide de technologies et peut aller loin dans le domaine de la conception des villes intelligentes». Cependant, a-t-il fait remarquer, pour atteindre ce but, il faut déployer davantage l’Internet haut débit fixe et mobile et mettre en pratique le e-paiement (paiement en ligne) et le m-paiement (paiement via le mobile).