Les nouvelles contaminations au coronavirus (Covid-19) ont poursuivi, hier, la même tendance baissière observée durant les derniers jours. Le nouveau bilan fait état de «403 nouveaux cas confirmés de coronavirus durant les dernières vingt-quatre heures», contre 419 mardi, 442 lundi, 450 dimanche, 469 samedi et 477 vendredi, selon les chiffres présentés par le Dr Fourar, porte-parole du Comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie de coronavirus. Celui-ci a également fait savoir «l’Algérie a enregistré 11 décès durant dernières vingt-quatre heures», soit en très légère baisse par rapport à la veille où 12 décès ont été enregistrés.
Quant aux guérisons, elles ont légèrement augmenté, passant à «318 malades rétablis ayant quitté les établissements hospitaliers durant les dernières vingt-quatre heures», contre 306 la veille mardi. Le nombre de patients en réanimation a légèrement reculé, pour s’établir à «44 malades en soins intensifs», soit une légère baisse comparativement à la veille où on comptait 46 personnes au niveau des mêmes services, a indiqué Dr Fourar, lors du point de presse quotidien consacré à l’évolution de la pandémie de Covid-19 en Algérie.
Abordant le bilan global de la pandémie depuis son apparition dans le pays vers la fin de février dernier, le même responsable a révélé que «le nombre des cas confirmés s’est élevé à 39.847 dont 419 nouveaux cas, soit 0,9 cas pour 100.000 habitants lors des dernières 24 heures», et «celui des décès à 1.402 cas», alors que le nombre des «patients guéris est passé à 27.971 cas».
Concernant la répartition des cas dans les wilayas,
Dr Fourar a indiqué, d’une façon globale, que
«24 wilayas ont recensé, durant les dernières vingt-quatre heures, entre 1 et 9 cas, 14 autres ont enregistré plus de 10 cas, tandis que 10 wilayas n’ont enregistré aucun cas».
Les recommandations et les rappels des gestes barrières n’étant jamais de trop, le porte-parole du Comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie de coronavirus est revenu sur le nécessaire maintien de la distanciation physique, insistant surtout sur le port du masque obligatoire. L’objectif étant de maintenir la courbe descendante des cas Covid tel que constaté ces derniers jours, notamment en cette période où pratiquement la quasi-totalité des activités et lieux fermés durant des mois reçoivent des milliers voire des millions de citoyens, comme les plages, les mosquées, les parcs, les cafés, les restaurants et autres lieux de loisirs et de détente.