Les organisateurs des 500 Miles d’Indianapolis, la plus prestigieuse course d’IndyCar, ont réduit de 50% à 25% l’accueil des spectateurs dans les tribunes autour du célèbre circuit ovale, le 23 août, en raison de la pandémie de coronavirus, ont-ils annoncé mardi. Sur la base des protocoles mis en vigueur par l’Indianapolis Motor Speedway (IMS), l’affluence pour la 104e édition des 500 Miles le dimanche 23 août sera limitée à environ 25% de la capacité d’accueil », indique le communiqué, ajoutant que « le port de masques faciaux sera requis pour toutes les personnes présentes ». L’IMS devait dévoiler hier son plan détaillé pour la tenue de cet événement, comprenant les directives et protocoles sur la façon dont la course se déroulera cette année. « En juin, nous avions annoncé que l’affluence serait limitée à 50% maximum de la capacité d’accueil du circuit. Nous prévoyons désormais une fréquentation d’environ 25% », a déclaré Mark Miles, président et directeur des opérations de Penske Entertainment Corp, propriétaire de l’IndyCar, soulignant la « mise en place d’un plan d’accueil des fans, développé en collaboration avec des experts en santé nationaux et locaux ».

De 400.000 à 250.000 fans
Réaffectation des sièges pour permettre une plus grande distance, délivrance et port obligatoire de masques, distribution de désinfectants pour les mains, contrôles de température à l’entrée du site, font ainsi partie des mesures prévues. « Notre installation extérieure est gigantesque et avec une fréquentation d’environ 25%, nous voulons démontrer que même dans les circonstances actuelles, les gens peuvent se rassembler avec des procédures soigneusement planifiées afin que nous n’ayons pas à recommencer à fermer notre pays et notre communauté », a encore dit M. Miles. Habituellement, ce sont près de 400.000 fans au total qui peuvent se masser sur le site en incluant ceux positionnés sur certaines parties de la zone intérieure. Dans les gradins ils sont généralement 250.000, ce qui, réduit au quart, constituerait une affluence de quelque 62.500 fans. Initialement prévue le 24 mai, la course a été reportée au 23 août en raison de la pandémie qui a bouleversé le début du championnat IndyCar actuellement en cours. Le Français Simon Pagenaud, sacré champion d’Indycar en 2016, compte bien défendre son titre remporté l’an dernier pour la première fois de sa carrière. n