L’ambassadeur d’Espagne en Algérie, Fernando Moran Calvo-Soleto, a affirmé, mercredi à Oran, que les autorités espagnoles comptent augmenter le nombre de visas pour les Algériens et réduire le délais de traitement des dossiers, notamment grâce à un renforcement du personnel prévu prochainement.

« Nous avons commencé un travail pour augmenter le nombre du personnel au Consulat général. Le personnel actuel étant insuffisant pour gérer les dossiers de visas dans les délais souhaités », a souligné l’ambassadeur d’Espagne, invité du « Forum des citoyens », organisé par le groupe de presse « Ouest Tribune ». « Notre volonté politique est d’augmenter le nombre de visas délivrés par l’Espagne au profit des Algériens et de traiter les dossiers le plus rapidement possible », a déclaré M. Calvo-Soleto, rappelant que 80.000 visas ont été délivrés en 2017 à Oran. D’autre part, le diplomate espagnol s’est félicité de la qualité des relations entre les deux pays, les qualifiant de « modèle à suivre », tant sur le plan politique, économique, sécuritaire que culturel, a-t-il dit. Sur le plan politique, M. Calvo-Soleto a fait remarquer que l’Algérie est le pays avec lequel l’Espagne a tenu le plus de réunions de haut niveau (7 en tout), la dernière ayant réuni les premiers ministres des deux pays. Sur le plan économique, il a rappelé que les échanges commerciaux entre les deux pays ont été estimés à 7,3 milliards d’euros en 2017, soulignant que l’Espagne est le deuxième client de l’Algérie et son quatrième fournisseur. S’agissant du volet culturel, l’ambassadeur d’Espagne en Algérie a relevé que 107 accords et conventions ont été signés avec des universités algériennes, qualifiant les échanges dans ce domaine de « riches et diversifiés ». Concernant la gestion de l’immigration clandestine, M. Calvo-Soleto a estimé « excellente » la coopération des corps sécuritaires des deux pays dans ce domaine, saluant les efforts fournis par l’Algérie.(APS)