L’entraineur tunisien de la Jeunesse sportive de Kabylie (JSK), Sofiane Hidoussi a été limogé, avant-hier soir, de son poste par le président du club, Mohand Cherif Hannachi. Une décision qui a été prise suite à la défaite du club face à l’USM El-Harrach avec un score d’un but à zéro.

A préciser que Mounaïm Kheroubi devrait prendre sa place de manière temporaire en attendant d’installer un nouveau coach pour le club. Selon l’entraineur Hidoussi, l’annonce de son limogeage a été faite par le vice-président Malik Azlef qui a été envoyé par Hannachi. « Le président m’a envoyé Malik Azlef qui m’a annoncé que je suis limogé de mon poste, alors que mon contrat que j’ai signé est valable jusqu’au 2018 », a-t-il dit. D’après lui, ce limogeage a eu lieu après avoir demandé une somme d’argent à Hannachi. « J’ai demandé de l’argent, c’est pour cela que je suis limogé », a-t-il dénoncé. Devant une telle situation, Hidoussi a exigé un dédommagement courant jusqu’à l’expiration de son contrat. De son côté, le président de la JSK a déclaré sur les ondes de la radio locale que les négociations se poursuivent pour trouver un terrain d’entente. « Il a demandé de l’argent et nous sommes en phase de négociations sur cette question. Les fautes lui reviennent, alors il doit être limogé pour être remplacé par un autre entraîneur. Nous ne pouvons pas le maintenir pour le moment. Il y a Mouaïm Kherroubi qui est en train de travailler », a-t-il déclaré.S. O.