En visite officielle de deux jours, la chancelière allemande Angela Merkel devra faire le point sur l’état des échanges culturels entre l’Algérie et l’Allemagne.

La visite sera marquée, nous affirme la directrice de l’institut Goethe, par un déplacement au lycée Aïcha. Il s’agit, en effet, de l’un des quatre établissements retenus dans le programme de partenariat entre l’Institut culturel allemand et le département de l’enseignement.
Mme Rita Sachse-Toussaint nous explique que « la chancelière effectuera un déplacement au lycée Aïcha d’Hussein Dey, qui figure parmi nos quatre écoles partenaires avec celles de Constantine, Ouargla et Oran. Mme Merkel visitera le lycée et discutera avec les élèves de la classe spéciale dédiée à la langue allemande ». Rappelons que l’Institut allemand travaille en partenariat avec les ministères de l’Education et de l’Enseignement supérieur dans le but de promouvoir la diffusion et l’enseignement de la langue allemande. Goethe propose également des cycles de perfectionnement aux enseignants. «Concernant la formation des professeurs, nous travaillons avec des experts allemands que nous accueillions à l’institut et nous proposons des collèges de formation, des programmes de quatre mois visant au perfectionnement du niveau d’enseignant de langue allemande. Chaque année, nous offrons dix bourses d’études en Allemagne à des enseignants algériens », nous dira Mme Sachse-Toussaint. Avant d’ajouter : « Les enseignants que nous sélectionnons s’initient aux côtés de l’expert que nous convions, suivent sa méthode de travail pour ensuite former leurs élèves dans les meilleures conditions.» Quant aux formations que propose l’institut Goethe au grand public, notre interlocutrice explique que pas moins de 350 inscrits de tout âge et de tout niveau s’initient tous les deux mois.