Les Verts, qui font partie du groupe B en compagnie de la Tunisie, du Sénégal et du Zimbabwe, assureront leur présence en phase finale pour la 17e fois, dont la 1re avait eu lieu en 1968 en Ethiopie pour leur 1re participation à cette épreuve. La 31e édition de la CAN du Gabon, verra la participation de l’Egypte à la phase finale pour la 23e fois, ce qui constitue un record absolu dans cette épreuve continentale. Les « Pharaons » détiennent également deux autres records, à savoir le nombre de titres décrochés (7) mais également le nombre de participations aux phases éliminatoires (31), soit la totalité des éditions de la CAN depuis son lancement en 1957. Les Egyptiens qui rêvent d’un 8e sacre continental égalent le Congo, présent aux éliminatoires de toutes les éditions (31), mais qui a pris part à 7 phases finales pour un seul sacre seulement, ratant le rendez-vous gabonais qui débutera aujourd’hui. Le Nigeria, l’autre grand absent de la CAN-2017 et auteur de 7 podiums dont 3 titres, comptabilise 24 participations dont 17 éditions finales. L’Ethiopie (29), le Soudan (27), la Zambie (25) et l’Afrique du Sud (17), tous sacrés une fois du titre africain, feront également défaut au Gabon pour avoir été sortis en phases éliminatoires. En revanche, les grosses cylindrées comme le Ghana (29), le Sénégal (27), la Côte d’Ivoire, le Cameroun, la Tunisie, la RD Congo, tous avec 26 participations aux éliminatoires, seront bel et bien présents à cette 31e CAN. Le «petit poucet» de l’épreuve gabonaise n’est autre que la Guinée-Bissau qui abordera sa 1re phase finale en 8 participations en éliminatoires dont la 1re remonte à 1994.