Près de 2 500 hectares de terres agricoles de la wilaya de Khenchela sont infestés de rats des champs, a indiqué, lundi, l’inspectrice de la santé des végétaux auprès de la direction de la protection des végétaux et des contrôles techniques.

Des terres agricoles dans les daïras de Babar, Ouled Rechache et AïnTouila ont été infestées de rats des champs appelés également « mérione de Shaw », a indiqué Radia Brahimi, précisant que les agriculteurs qui subissent les dommages du rat des champs seront dotés «au cours des prochains jours» de pesticides pour une opération de dératisation. L’utilisation des pesticides se poursuivra «jusqu’au mois de mars prochain en vue de préserver les récoltes agricoles», a affirmé la même responsable. Le fléau de prolifération de la mérione de Shaw a diminué dans la wilaya de Khenchela comparativement à la saison agricole précédente où les superficies agricoles envahies par de ce type de rongeurs étaient estimées à 4 000 hectares. Plusieurs facteurs ont contribué au recul de la superficie affectée par le rat des champs, entre autres, la campagne de sensibilisation menée par la Direction des services agricoles (DSA) au cours de laquelle les agriculteurs ont été initiés aux méthodes de dératisation chimiques (en utilisant les pesticides) et mécaniques, ainsi qu’au labourage de la terre, a-t-on noté. L’inspectrice de la santé des végétaux a appelé les agriculteurs, qui utilisent les pesticides pour dératisation, à prendre les précautions nécessaires et à respecter les méthodes d’utilisation de ces produits chimiques.