Les opérations d’extinction des flammes dans les forêts de Tamza et Bouhmama, dans la wilaya de Khenchela, se poursuivent pour le troisième jour consécutif, rapporte l’APS en citant mardi le chargé de communication de la Protection civile, le sous-lieutenant Yazid Merghad. Ce dernier a indiqué que plus de 500 éléments, tous grades confondus, sont mobilisés depuis dimanche dernier jusqu’à la matinée de mardi, pour éteindre les flammes dans les forêts de Bir Ouanes, Bir Ouassfane et Issoumer, dans la commune de Tamza et la forêt de Bouhmama. Il a ajouté que 50 camions d’intervention et de lutte contre les incendies de forêts des colonnes mobiles des wilayas de Khenchela, Oum El Bouaghi, Batna, El Oued, Constantine, M’sila, Bordj Bou Arreridj et Biskra, ainsi que l’unité nationale d’instruction et d’intervention de Dar El Beida (Alger), et plus de deux hélicoptères sont déployés pour circonscrire les flammes et empêcher leur propagation vers les forêts limitrophes. La même source a également relevé qu’un centre de commandement et d’intervention a été installé sous le commandement du Directeur général de la Protection civile, le colonel Boughlef Boualem, et du directeur de l’organisation et de la coordination des premiers secours à la Direction générale de la protection civile, le colonel Moulay Khalifa, à Bir Ouassfane pour assurer le suivi des opérations d’intervention au niveau des trois sites qui connaissent une importante propagation du feu. Le sous-lieutenant Merghad a affirmé que les incendies ont ravagé des centaines d’hectares de zones forestières qui comprennent de nombreuses espèces, dont le pin d’Alep et le chêne, en plus d’arbres fruitiers comme les pommiers ainsi que des oliviers. Le chargé de communication de la Direction locale de la Protection civile a, par ailleurs, indiqué qu’en coordination avec la conservation des forêts et les services de sécurité, il a été procédé à l’évacuation de 24 familles résidant dans le périmètre des forêts touchées par les flammes, assurant que les efforts se multiplient pour protéger les biens de ces familles. Les opérations d’extinction des feux, qui ont été reprises aux premières heures de la matinée de mardi, se poursuivent toujours afin de maîtriser les flammes en dépit de la chaleur intense et des vents forts qui compliquent la mission des éléments de la Protection civile et des agents forestiers, a conclu la même source. Le ministère de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire avait rassuré lundi dans un communiqué qu' »aucune perte humaine n’a été enregistrée jusqu’à présent » suite aux incendies qui se sont déclarés dimanche dans la wilaya de Khenchela.