Le coordinateur de l’UDS (parti politique en attente d’agrément administratif), Karim Tabbou, a été condamné par la Cour de Ruisseau d’Alger, ce mardi, à un an de prison ferme, aujourd’hui à la cour de Ruisseau d’Alger, rapporte le CNLD. La même source indique que c’était lors d’un procès en appel « programmé sans informer aucun avocat de la défense » tout en ajoutant que « la condamnation à un an de prison a été prononcé en l’absence de Karim Tabbou qui a été évacué suite à un AVC qu’il a eu lorsque le juge a refusé de renvoyer son procès. » L’homme politique, devait quitter, jeudi prochain, la prison de Koléa après avoir purgé sa peine de prison (1 an de prison dont 6 mois de sursis), suite au verdict du tribunal de Sidi M’hamed du 11 mars passé. Il y a quelques jours, son autre procès, jugé au tribunal de Koléa, avait été renvoyé au 6 avril.

,