Le Parquet de Sidi M’hamed a prononcé ce mercredi son verdict dans l’affaire de Karim Tabbou (photo en haut prise la semaine passée lors de son procès). L’homme politique est condamné à une année de prison donc 6 mois ferme et 50000 Da d’amende.

Le procureur de la République avait requis contre lui, la semaine passée, une peine de quatre ans de prison ferme assortie d’une amende de 200 000 DA. Poursuivi et placé en détention provisoire depuis le 26 septembre dernier pour « atteinte au moral de l’Armée » et à « l’unité nationale » et « incitation à la violence », le procès du président de l’Union démocratique et sociale (UDS) (non agréé). Il devra sortir de prison le 26 mars prochain, soit six mois exactement après son arrestation.

Plus de détails dans nos prochaines éditions