Le Pôle pénal économique et financier du Tribunal de Sidi M’hamed (Alger) a condamné, mercredi, l’ancien ministre du Tourisme, Abdelkader Benmessaoud, à une peine de trois (3) ans de prison ferme, assortie d’une amende de 200 000 DA.

L’accusé était poursuivi dans une affaire de corruption lorsqu’il était wali de Tissemsilt. Des peines allant d’un (1) an à deux (2) ans de prison ferme assorties d’une amende de 100 000 DA ont été également prononcées à l’encontre d’anciens cadres de la Direction de l’industrie et de Directeurs des domaines de la wilaya de Tissemsilt.

Ces derniers sont accusés d’octroi illégal de terres agricoles à Tissemsilt et de détournement de leur vocation à des fins d’activité industrielle, octroi d’indus privilèges, dilapidation de deniers publics, et abus de fonctions.