La quatrième chambre pénale de la Cour d’Alger a décidé hier le report, au 15 février en cours, du procès en appel du directeur général du groupe Ennahar, Mohamed Mokaddem, dit Anis Rahmani. L’accusé Mohamed Mokaddem est poursuivi pour enregistrement et diffusion à travers la chaine Ennahar d’une communication téléphonique qu’il avait eue avec un officier supérieur de l’Armée. Le 15 novembre 2020, une peine de cinq (5) ans de prison ferme, assortie d’une amende de l’ordre de 100.000 DA a été prononcée à son encontre par le tribunal de Bir Mourad Rais (Alger).

Mohamed Djemai acquitté
La Cour d’Alger a par ailleurs acquitté hier lundi l’ancien secrétaire général du parti du Front de libération nationale (FLN) et parlementaire de la wilaya de Tebessa, Mohamed Djemai, qui était poursuivi pour abus de fonction et humiliation d’un journaliste dans l’exercice de ses fonctions. Le procureur général de la Cour d’Alger avait requis, lors du procès en appel, la semaine dernière, le durcissement des peines contre Mohamed Djemai. En septembre 2020, le Tribunal de première instance de Sidi M’hamed avait condamné l’ancien SG du parti du FLN, Mohamed Djemai, à une peine de deux (2) ans de prison, dont un avec sursis.