Le procès de Nachinachi Zoulikha-Chafika, dite «Maya» jugée pour des affaires de corruption a été reporté mercredi par le Tribunal de Chéraga au 30 septembre prochain, à la demande de la Défense. Le procès avait déjà été reporté une première fois en début du mois d’août pour ce mercredi 26 août 2020.
L’affaire de Nachinachi Zoulikha-Chafika (connue comme étant Madame Maya, présentée comme la fille cachée de l’ex président de la République, Abdelaziz Bouteflika), concerne aussi ses deux filles, ainsi que Abdelghani Zaalane et Mohamed Ghazi, poursuivis respectivement en qualités d’ex walis d’Oran et de Chlef.
Les faits reprochés aux accusés sont notamment «blanchiment d’argent», «trafic d’influence», «octroi d’indus avantages», «dilapidation de deniers publics», «incitation d’agents publics pour l’octroi d’indus avantages» et «transfert illicite de devises vers l’étranger».