Quatre personnes, membres d’un réseau international de trafic de drogue, ont été condamnées par la Cour de justice de Bouira, à des peines allant de 3 ans de prison ferme à la perpétuité, pour leur implication dans l’importation et trafic de drogue et pour le port illicite d’armes à feu, a-t-on appris samedi de source judiciaire. Ayant eu lieu jeudi, le procès de cette affaire s’est poursuivi jusqu’à la fin de soirée et le verdict n’a été prononcé qu’aux environs de minuit. «Quatre membres de ce réseau de trafic de drogue ont été condamnés à des peines allant de 3 ans de prison ferme à la perpétuité», a expliqué la même source. Selon les détails fournis par la même source judiciaire, cette affaire remonte au mois d’août 2017 lorsque les services de sécurité ont arrêté sur l’autoroute Est-Ouest à la sortie est de la ville de Lakhdaria un véhicule frigorifique avec à son bord une quantité de cinq quintaux du kif traité. Le conducteur du véhicule, originaire d’Alger fut arrêté par les services de sécurité ayant réussi après une enquête minutieuse à démanteler tout le réseau, dont le principal auteur est toujours en fuite au Maroc.
«Le conducteur a tenté de transporter cette quantité du kif à la frontière tunisienne en passant par la wilaya de Tébessa et ce avec le soutien d’un de ses proches. Les deux ont été condamnés à 15 ans de prison ferme», a précisé la même source judiciaire. «Trois autres personnes issus de la wilaya de Sétif, âgées entre 19 et 60 ans, ont été arrêtées, et une arme à feu a été saisie lors de cette opération», a-t-elle encore précisé. Le jeune homme âgé de 19 ans, qui portait une arme à feu, a été condamné à trois ans de prison ferme, tandis que les deux autres ont été acquittés. Quant à l’auteur principal de cette affaire et chef du réseau, il a été condamné à la prison à vie par contumace, a-t-on conclu de même source. n