Hier, la Cour de justice de Ouargla a condamné l’activiste Ameur Kerache à une peine de sept ans de prison ferme assortie d’une amende. Ce blogueur de 30 ans, figure connue du mouvement de protestation sociale à Ouargla, a été arrêté le 1er juillet dernier à la suite des manifestations qui avaient eu lieu dans le quartier populaire de Mekhadma. Il était poursuivi pour apologie de la violence et d’encensement d’Abdeslam Tarmoune poursuivi pour terrorisme. Selon le Comité national pour la libération des détenus (CNLD), le détenu Ameur Guerrache a été condamné également pour «atteinte au président de la République» et pour avoir diffusé des «publications portant «atteinte à l’intérêt national» et «incitation à attroupement».