La 10e chambre pénale de la Cour d’Alger a confirmé mardi la peine de 3 ans de prison ferme et une amende de 100.000 Da prononcée à l’encontre de l’ancien ministre de l’Habitat, Abdelwahid Temmar, poursuivi dans une affaire de corruption lorsqu’il était wali de Mostaganem. Le Pôle pénal économique et financier du Tribunal de Sidi M’hamed (Alger) avait condamné en juillet dernier Abdelwahid Temmar à 3 ans de prison ferme et une amende de 100.000 Da. Il a été poursuivi pour abus de fonction, fausse déclaration de biens et la délivrance d’autorisations pour la création de camps de vacances sur des terres forestières en violation de la loi.