Les judokas qui représenteront l’Algérie lors du Championnat d’Afrique 2017 messieurs et dames à Madagascar (13-14 avril) seront connus à l’issue du championnat d’Algérie prévu en février prochain,

a indiqué le directeur technique national (DTN) de la Fédération algérienne de judo (FAJ), Samir Sebaâ «Pour former nos sélections nationales garçons et filles en prévision de ce rendez-vous continental, nous allons prendre en considération les podiums du championnat d’Algérie (messieurs/dames) Excellence qui s’est déroulé vendredi et samedi mais aussi les médaillés lors du prochain championnat national, prévu en février », a déclaré Sebaâ. Lors du championnat Excellence clôturé samedi soir à la salle Harcha-Hacène d’Alger, quelques athlètes ont confirmé leur statut, à l’image de Lyes Bouyakoub (-100 kg) et Youcef Nouari (-73 kg) en messieurs ainsi que Sonia Asselah (+78 kg), Imene Agouar (-70 kg), Moussa Meriem (-52 kg) et Ratiba Tariket (-57 kg) chez les dames. D’autres ont affiché leurs ambitions, à leur tête le sociétaire de la JSM Chéraga, Riad Denni (19 ans), qui a créé une énorme surprise en remportant la médaille d’or des -60 kg. « Nous allons faire le bilan de tout cela et éventuellement organiser des tests supplémentaires après le championnat d’Algérie pour dégager l’ossature la mieux représentative à Madagascar», a encore expliqué le DTN. Sans surprise, le GS Pétroliers a largement dominé les débats lors du Championnat d’Algérie Excellence en remportant 9 médailles d’or sur les 14 mises en jeu. A l’issue de la compétition, le DTN a noté de «sérieuses imperfections» techniques chez les judokas. «Il y a des jeunes qui montent et c’est encourageant. Mais le point inquiétant reste ce manque flagrant dans le travail au sol. C’est aux clubs de perfectionner ce volet. On tentera de corriger cette situation en organisant des stages et séminaires pour les entraîneurs», a-t-il promis.