Le programme de la deuxième édition des Journées nationales du théâtre Azzedine Medjoubi d’Azzaba (Skikda), qui se dérouleront du 16 au 20 février, a été annoncé, hier, lors d’une conférence de presse organisée au Théâtre national algérien.


Au cours de cette rencontre, trois hommages seront rendus aux comédiens Bahia Rachedi, Nadia Talbi et Mohamed Hazim.
Selon Tarek Naceri, le commissaire de ce « festival », « cette rencontre sera consacrée à la mémoire du défunt Azzedine Medjoubi, qui nous a quitté le 13 février 1995. Il est considéré comme une figure centrale de l’art dramatique en Algérie, il est aussi le fils de la localité d’Azzaba». Ajoutant que « cette année, nous présenterons sept pièces théâtrales en compétition, et c’est pour nous une initiative pour un échange culturel entre les différentes régions, mais également, avec la Tunisie ».
Naceri a aussi annoncé que six prix seront destinés aux lauréats pour cette deuxième rencontre. Il s’agit de trophées somme toute symboliques. Crise oblige, le premier prix sera doté de 8 millions de centimes. Le deuxième prix, qui récompense la meilleure mise en scène, sera de 6 millions de centimes, alors que le troisième prix, qui sera celui du meilleur texte dramatique, ne dépassera pas les 4 millions de centimes. Le prix d’encouragement, également prévu par les organisateurs, sera de 3 millions de centimes et portera le nom du défunt metteur en scène, originaire de Skikda, Ahmed Boutata. Le jury sera composé d’Antar Hallal, Hamida Aït Elhadj et Loutfi Ben Sabaa. Pour le programme, l’ouverture de ce « festival » débutera avec la présentation en hors compétition de la pièce tunisienne Rahin al asouar. Le lendemain, ce sera au tour de l’association Itafaq al qoloub, de Msila, de monter sur scène avec la pièce Joue ton jeu, qui sera suivie d’une conférence sous le thème « L’engagement dans le théâtre d’Azzedine Medjoubi » qui sera animée par Ahcène Telilali. Cette deuxième journée sera clôturée par la présentation de la pièce Noune, de l’association En plein air de Boudouaou. Le 18 février, la pièce Kalimate moutaqatiaa de l’association culturelle et créative d’Aïn Defla s’appropriera les planches du théâtre en plus de la pièce théâtrale Les invités du sénateur, du théâtre de Chleff, sera présentée aussi dans la journée. Pour l’avant-dernière journée, le théâtre d’Azzaba accueillera Hafl i3tizal de l’association Sakamila du théâtre de Bou Ismaïl (Tipasa) qui sera suivie de la représentation Djayaa, de l’association Al Awrass de Batna.
L’association Al Beliri de Constantine clôturera l’événement avec la pièce Le médecin.