Le 23 avril 1616, deux des auteurs les plus universels de la littérature mondiale sont morts: le romancier espagnol Miguel de Cervantes et le dramaturge anglais William Shakespeare. Cette coïncidence a transformé le 23 avril en Journée Mondiale du Livre, qui est célébrée de diverses façons dans le monde. En Espagne, c’est une journée pour inciter à la lecture marathon et pour profiter de la littérature d’une manière différente. On y rend également un hommage particulier à Miguel de Cervantes. Pour commémorer cette journée très importante pour le monde culturel et éducatif, l’Ambassade d’Espagne en Algérie organisera une série d’événements au cours de la semaine du 23 avril. Durant la journée du jeudi 22 avril, aura lieu au siège de l’Institut Cervantes d’Alger un acte, en mode présentiel, de lecture à haute voix d’une série de textes ou de poèmes de la littérature espagnole. L’activité sera réalisée par des étudiants algériens de l’Institut, qui liront un texte de leur choix et exprimeront leur amour de la lecture et de la langue espagnole.
Lors des années précédentes, l’Ambassade d’Espagne a organisé des lectures continues des premiers fragments de «Don Quichotte» dans la grotte Cervantes à Alger, auxquelles ont participé les autorités algériennes et des membres du corps diplomatique. A cette occasion, l’Ambassade d’Espagne a décidé d’opter pour des vidéos individuelles dans lesquelles diverses personnalités de la société algérienne et des membres du corps diplomatique liront des parties du texte du Quichotte, en espagnol, arabe, anglais et français. Les vidéos seront publiées sur la page de la Route Cervantes https://cervantes.natp.dz/ et seront diffusées au cours de la semaine, à travers les réseaux sociaux de l’Ambassade d’Espagne et des Instituts Cervantes d’Alger et d’Oran, sous les «hashtags» «MegustaElQuijote», «J’aimelireLeQuichotte» et « ». Parmi les lecteurs spontanés, et compte tenu de la situation sanitaire actuelle, l’Ambassade d’Espagne a voulu rendre hommage et reconnaître le travail des personnes qui travaillent en première ligne dans la lutte contre la pandémie de la COVID 19, pour cette raison, des représentants du corps médical algérien ont été invités à participer à ces courtes lectures de l’une des œuvres les plus représentatives de la littérature universelle. Il se trouve que l’écrivain espagnol a vécu à Alger pendant quelques années, par conséquent, la ville fait partie du circuit international des Villes Cervantines. L’Ambassade d’Espagne, en collaboration avec diverses organismes algériens, en particulier le Ministère de la Culture et des Arts et la Wilaya d’Alger, œuvrent à promouvoir la diffusion auprès du public algérien et international de l’itinéraire touristique et culturel de Cervantes à Alger.