La direction générale des Forêts (DGF) célèbre à partir de mardi prochain la Journée mondiale des oiseaux migrateurs, placée cette année le sous le slogan «Des nuits noires pour les vols migratoires», à travers un large programme d’activités, indique dimanche un communiqué de cette institution. Cette célébration est organisée sous l’égide conjoint de la Convention cadre sur la conservation des espèces migratrices appartenant à la faune sauvage (CMS) et l’Accord sur la conservation des oiseaux d’eau migrateurs d’Afrique-Eurasie (AEWA), deux traités internationaux sur la vie sauvage administrés par le Programme des nations unies pour l’environnement (PNUE), souligne le document. Selon le communiqué, un large programme d’activités, qui comportera des activités scientifiques, excursions ornithologiques, des programmes éducatifs, des expositions artistiques, et des concours, est prévu à travers le pays, moyennant la mobilisation du Réseau national d’observateurs ornithologues algériens avec l’appui et la collaboration des conservations des forêts, parcs nationaux, centres cynégétiques et réserves de chasses. La DGF a précisé, dans ce sens, que la célébration officielle de cette année de la Journée mondiale des oiseaux migrateurs se déroulera le 14 mai prochain au niveau du Centre cynégétique de Réghaia (Alger). Le thème de cette année «Des nuits noires pour les vols migratoires», dénote «l’impact de la pollution lumineuse sur les oiseaux migrateurs, en particulier les oiseaux qui migrent la nuit et qui peuvent être désorientés et trompés par les lumières émises par nos maisons, villes et industries», indique le communiqué. «La Journée mondiale des oiseaux migrateurs nous rappelle que nous devons aujourd’hui plus que jamais intensifier nos actions de protection et rehausser le niveau de la sensibilisation en vue d’une préservation efficace de cette catégorie importante du patrimoine universel que forment les oiseaux migrateurs», souligne-t-on dans le même texte.