Cette année, la Journée internationale des personnes handicapées met l’accent sur le rôle que joue l’innovation pour rendre le monde accessible et équitable, a indiqué le secrétaire Général de l’ONU à l’occasion de la Journée internationale des personnes handicapées
Notre monde traverse toute une série de crises, dont les personnes handicapées ressentent les effets de manière disproportionnée, a-t-il sutenu.
Il nous faut des solutions radicales si nous voulons sauver les objectifs de développement durable et ne laisser personne de côté.
Les secteurs public et privé doivent collaborer davantage pour élaborer à l’intention des personnes handicapées des stratégies qui soient les leurs.
La pierre angulaire de cette coopération doit être la participation active des personnes handicapées, dans toute leur diversité, et leur pleine inclusion dans les prises de décisions.
L’innovation et la technologie peuvent être de puissants outils d’inclusion.
Elles peuvent améliorer l’accès à l’information, à l’éducation et à la formation continue, ou encore permettre aux personnes handicapées de participer au marché du travail et à la société en général, à égalité avec les autres.
Mais pour que la technologie tienne ses promesses, il nous faut réduire la fracture numérique et protéger les droits humains dans l’espace numérique.
Pour notre part, la Stratégie des Nations Unies pour l’inclusion du handicap nous indique concrètement la marche à suivre pour faire progresser l’inclusion du handicap et l’accessibilité dans l’ensemble de ses travaux.
Au Siège et sur le terrain, nous nous efforçons d’évaluer, d’améliorer et de promouvoir l’accessibilité numérique et de montrer l’exemple en matière d’inclusion du handicap.
En cette Journée internationale et tout autre jour, recherchons ensemble des solutions innovantes pour construire un monde équitable et accessible à tous et toutes.