Les clubs de football sud-coréens peuvent à partir de mardi jouer des matches amicaux à huis clos, a annoncé la Fédération sud-coréenne, alors qu’aucune date n’a pour l’heure été fixée pour le début de la saison, déjà retardé de deux mois à cause de l’épidémie de Covid-19.
En Corée du Sud, le football se remet en marche. Dès ce mardi, les clubs locaux peuvent en effet disputer des matches amicaux, à huis clos. La Fédération sud-coréenne a officialisé la nouvelle mais, pour l’heure, aucune date de début de championnat n’a été fixée. La saison a déjà été retardée de deux mois à cause de l’épidémie de Covid-19.
La Corée du Sud fut après la Chine le deuxième pays le plus touché par le nouveau coronavirus. Mais Séoul est parvenu à inverser la tendance grâce, notamment, à une stratégie de dépistage massif de sa population. L’épidémie a cependant bouleversé, comme ailleurs, le calendrier sportif local, de nombreuses fédérations ayant suspendu ou retardé les saisons sportives.
Aucun supporter, présence journalistique limitée
Fort des succès enregistrés dans la lutte contre la maladie, le gouvernement sud-coréen a annoncé ce week-end qu’il autoriserait une reprise des matches en plein air, à huis clos. Lundi soir, la Fédération professionnelle de football de Corée a à son tour annoncé qu’à compter de mardi, ses clubs seraient autorisés à organiser des matches de préparation.
Aucune rencontre n’a pour l’heure été confirmée. Et un porte-parole de la K-league a précisé à l’AFP que le calendrier exact faisait l’objet de discussions entre clubs. Aucun supporter ne sera admis dans les stades, et la présence journalistique sera aussi limitée, a précisé la fédération dans un communiqué.

Les joueurs n’auront pas le droit de parler
Par mesure de précaution, les joueurs n’auront pas le droit de parler entre eux pendant les rencontres. Et ils ne pourront pas non plus serrer la main des arbitres. Aucune date n’a pour l’heure été donnée pour le début de la saison, qui était initialement programmé en février. Mais l’agence sud-coréenne Yonhap rapporte qu’un consensus semble se dessiner pour un coup d’envoi autour de la mi-mai.
La Corée du Sud a fait état de neuf nouveaux cas lundi, soit son quatrième jour consécutif sous la barre des dix nouvelles contaminations. Au total, 10.683 personnes ont été infectées en Corée du Sud, dont 237 qui ont succombé. Les premiers matches de la pré-saison de baseball, un des sports les plus populaires en Corée du Sud, auront lieu mardi à huis clos. n