C’est peut-être un peu tôt pour l’affirmer. Mais il n’y a pas un autre footballeur représentant une sélection de l’association CAF qui présente un meilleur profil que Riyad Mahrez pour être sacré joueur africain de l’année 2021. Surtout que Manchester City a quasiment acquis la Premier League en plus d’être à quelques encablures d’un éventuel sacre européen en Ligue des Champions.

Par Mohamed Touileb
Excepté le Sénégalais Idrissa Gueye (Paris Saint-Germain), on voit mal qui pourrait l’empêcher d’être couronné et succéder à Sadio Mané dans le palmarès continental. En effet, ce dernier, tout comme Mohamed Salah, vont terminer la saison avec zéro titre sachant que Liverpool est éliminé de toutes les épreuves.
Aussi, à part les éliminatoires de la Coupe du Monde 2022 qui débutent en juin, il n’y a pas de tournoi majeur au continent pour espérer voir surgir d’autres prétendants. A partir de là, ce sont les performances en clubs qui vont décider du profil du lauréat. C’est pour cela que le capitaine de l’équipe nationale, devenu une pièce-maîtresse dans l’échiquier de Pep Guardiola chez les Citizens, se présente comme le favori.

Précieux pour City
Pour revenir à cette récompense individuelle, on notera qu’il l’avait déjà décrochée en 2016 dans le prolongement du sacre du Meilleur joueur en Angleterre quand il avait emmené Leicester City au sacre en Premier League avec ses 17 buts et 11 passes décisives en 37 matchs. Cette saison, avec les Skyblues, le « Fennec » présente des stat’ relativement moins conséquentes avec 11 réalisations et 7 offrandes en 41 apparitions toutes compétitions compilées.
Néanmoins, son apport dans le jeu reste significatif tant son entraîneur compte plus souvent sur lui. Notamment lors des rendez-vous importants comme la C1. Ce qui n’était pas franchement le cas lors des deux défuntes saisons. D’ailleurs, contre le Borussia Dortmund, il a été titulaire et décisif à l’aller (passe D) comme au retour (1 but sur penalty). Il lui reste à soigner sa copie dans ce tournoi majeur où il a disputé 9 matchs pour 1 pion et 2 « assists ».
Le Guerrier du Désert » apporte une plus-value réelle quand il est sur le terrain. Son absence samedi en demi-finale de la FA Cup contre Chelsea a pesé. Les siens ont été battus 1 but à 0 en affichant un manque de créativité, que le gaucher aurait certainement assurée, flagrant.

Comme Drogba, Kanu, Diouf et Salah
Par ailleurs, avec la sélection, Mahrez a connu 5 capes pour 4 buts et 2 passes décisives depuis l’entame de l’exercice 2020-2021. Cela montre, si besoin, qu’il reste le patron avec « El-khadra » ayant joué un rôle prépondérant dans la qualification pour la Coupe d’Afrique des nations 2022 qui se tiendra au Cameroun. Clairement, le natif de Sarcelles (Paris) a une longueur d’avance sur les autres internationaux africains en Europe. Sauf cataclysme pour les Mancuniens, qui ont déjà 9 doigts sur la Premier League et restent favoris pour les autres épreuves, Mahrez devrait être primé pour la deuxième fois et égalera Drogba, Kanu, Diouf et Salah. Il se pointera à deux longueurs des légendaires Yaya Touré et Samuel Eto’o décorés à 4 reprises.