Après avoir félicité les participants et les organisateurs pour les résultats obtenus par le programme Elip, l’ambassadeur des Etats-Unis à Alger, John P. Desrocher, a affirmé pour encourager les jeunes promoteurs de start-up que le Président de la République Abdelmadjid Teboune a affiché sa volonté de promouvoir les start-up en créant un département ministériel qui leur est dédié, assisté de deux secrétaires d’Etat, l’un chargé des incubateurs, l’autre spécialement pour les start-up. Le représentant diplomatique des Etats-Unis leur a conseillé de
« ne pas abandonner après un échec », citant l’exemple du créateur de Microsoft,
« qui a connu au début un échec avant de connaître la réussite, sa start-up est devenue au fil du temps l’une des plus grandes en entreprises dans le monde. »