Déjà titrée sur le 100 m, la Jamaïquaine Elaine Thompson a dominé les demi-finales du 200 m hier en égalant son record personnel (21’’66). Elaine Thompson court vers un second doublé olympique (100-200 m) après celui de Rio. Déjà titrée sur la ligne droite samedi, la Jamaïquaine a été impressionnante ce lundi lors des demi-finales du 200 m. Au couloir 9 dans la deuxième série du jour, Thompson a fait la différence dès le virage avant de contrôler la course pour néanmoins affoler le chrono (21’’66, +0,3, record personnel égalé).
Une démonstration qui doit inquiéter ses adversaires. Dans la même demi-finale qu’elle, l’Américaine Gabrielle Thomas, meilleure performeuse de la saison (21’’61, 2e perf de l’histoire), a pu s’en rendre compte en direct. Après un départ manqué, l’Américaine a bataillé pour arracher la troisième place et s’en sortir au temps (22’’01) derrière la junior Christine Mboma, auteure d’un record du monde de la catégorie (21’’97).
C’est passé également pour Shelly-Ann Fraser-Pryce (22’’13 dans la première demi-finale, +0,3m/s), Marie-Josée Ta Lou (22’’11, 1re de la 3e demi-finale, +0,1m/s) et Shaunae Miller-Uibo (22’’14, 2e de la 3e demi-finale). En revanche, l’aventure olympique s’est arrêtée pour Gémima Joseph. À 20 ans, la récente médaillée de bronze de l’Euro espoirs s’est classée 7e en 23’’19 de la deuxième demi-finale. Elle quitte la compétition comme la Néerlandaise Dafne Schippers, vice-championne olympique en titre et seulement sixième de sa course (23’’03).