Trois cent vingt-cinq (325) athlètes dont 127 féminins verront leurs programmes de préparation pour les Jeux méditerranées (JM) Oran 2022 financés par le ministère de la Jeunesse et des Sports, a annoncé mardi à Oran, le premier responsable du secteur, Sid Ali Khaldi. S’exprimant en marge de sa visite d’inspection des sites sportifs concernés par la 19e édition des Jeux méditerranéens Oran-2022, M. Khaldi a fait savoir que la prise en charge en question concerne « les rémunérations, l’encadrement technique et la couverture sanitaire ».
Dans le même contexte, il a annoncé également « la prise en charge des stages à l’étranger de 210 athlètes dans 15 pays différents », déclarant « au-delà de la bonne organisation des Jeux, l’objectif étant de décrocher le maximum de médailles ».
Lors de sa visite à Oran, le ministre de la Jeunesse et des Sports, qui était accompagné par la secrétaire d’Etat chargée du Sport d’élite, Salima Souakri, du président du Comité olympique et sportif Algérien, Abderrahmane Hammad, ainsi que le wali d’Oran Messaoud Djari, a fixé le 31 septembre comme dernier délai pour la livraison du complexe sportif de Bir El Djir dans sa totalité. Il a aussi présidé la troisième la 3e réunion du Conseil exécutif du Comité d’organisation des JM prévus du 25 juin au 5 juillet 2022.