La campagne de vaccination ciblant les scolarisés contre la rougeole et la rubéole, entamée le 21 décembre dernier et devant prendre fin le 7 janvier, a été prolongée «jusqu’à nouvelle notification», a affirmé samedi le chef de service de prévention à la direction de la santé et de la population(DSP), Bilal Daâs.

Cette campagne de rappel ciblant les scolarisés se poursuivra «conformément à une note ministérielle», a précisé la même source, détaillant que la note a été transmise par le ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière aux directions de santé des wilayas jeudi dernier. Il a ajouté que depuis le lancement de cette campagne, 12 141 enfants sur un total de 110 583 ont été vaccinés, ce qui représente un taux de l’ordre de 10,97 %, rappelant que 42 centres de vaccination ont été ouverts au niveau des six établissements publics de santé et de proximité (EPSP) dans les communes de la wilaya pour assurer le bon déroulement de cette opération de vaccination. Les vaccinés doivent recevoir une association de vaccins combinés contre la rougeole et la rubéole (vaccin RR) a-t-on noté, indiquant que cette campagne cible les scolarisés des cycles primaire et moyen qui n’ont pas été touchés par la campagne de vaccination contre la rougeole et la rubéole de mars dernier. La rougeole est une maladie virale grave extrêmement contagieuse et pour laquelle l’homme est le seul réservoir. Avant la vaccination, elle était responsable d’une grande mortalité chez l’enfant. Sa transmission se fait essentiellement de personne à personne à travers les gouttelettes de salive, selon un document élaboré par le ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière. La rubéole est une maladie infectieuse très contagieuse qui touche surtout les enfants.