Plus de 60 vendeurs d’eau en citerne ont organisé dimanche un rassemblement devant le siège de la direction des Ressources en eau de la wilaya de Jijel pour protester contre le refus de cette direction de renouveler leur permis d’exploitation, a-t-on constaté. Le représentant des protestataires, Youcef Gueham, a expliqué à l’APS qu’environ 70 vendeurs d’eau en citerne «exerçant depuis plus de 20 ans en toute légalité et suivant les règles sanitaires établies pour cette activité, se sont vus refuser le renouvellement de leur permis d’exploitation par la direction des ressources en eau en ce début d’année.» Le directeur des ressources en eau de la wilaya de Jijel, Mohamed Guessiba, a expliqué que cette décision se veut «une mesure préventive contre toute contamination ou maladie à transmission hydrique», indiquant que les conditions d’approvisionnement en eau par citernes mobiles destinée à la consommation sont fixées par décret exécutif n? 08-195 qui impose de désigner des points précis de prélèvement d’eau. Il a ainsi fait savoir que les protestataires avaient refusé la proposition qui leur a été faite par la direction du secteur de prélever l’eau à partir de la station de traitement des eaux de l’Algérienne des eaux (ADE), située au niveau du barrage d’El Agrem dans la commune de Kaous. M. Guessiba a, par ailleurs, affirmé que «les portes du dialogue demeurent ouvertes devant les personnes qui veulent poursuivre leur activité à partir du lieu désigné».