Pas moins de 1.199 affaires ont été traduites en justice depuis l’année 2018, pour agression d’ouvrages de la société de distribution d’électricité et du gaz (filiale Groupe Sonelgaz) de Jijel, a indiqué jeudi le directeur local de cette entreprise. Ces poursuites concernent principalement les agressions sur les ouvrages électriques aérien et ouvrages gaziers entre autres, la réalisation des fondations au-dessus des câbles d’électricité ou au-dessous du réseau de gaz naturel, a indiqué, M. Akli Hadjer, en marge d’une journée portes ouvertes organisée à l’occasion du 50e anniversaire de la création de la société de Sonelgaz. Par ailleurs, le même responsable a révélé que le montant des créances impayées a été évalué à un (1) milliard de dinars, dont 250 millions de dinars de créances auprès des clients raccordés au réseau de basse tension. Les créances des communes de Jijel auprès de Sonelgaz s’élèvent à 200 millions de dinars a-t-on détaillé, soulignant que les créances des collectivités locales de Iraghen et de Jijel ont atteint respectivement 40 et 27 millions de dinars. La même source a indiqué que la SDE-Jijel qui compte actuellement 173.000 abonnés raccordés au réseau d’électricité et 88.243 clients raccordés au réseau du gaz naturel, a consacré une enveloppe financière de 210 millions de dinars pour l’extension des réseaux de distribution ainsi que l’amélioration de la qualité des prestations fournies, en sus de la mobilisation d’un investissement de l’ordre de 150 millions de dinars pour des nouveaux raccordements. Lors de son allocution d’ouverture de cette journée portes ouvertes, le secrétaire général de la wilaya de Jijel, Boutara Azzeddine, a dévoilé que la wilaya a mobilisé 8 milliards de dinars pour doter en électricité et au gaz naturel les différents villages de la wilaya et ce, avec l’ambition d’encourager les citoyens à retourner à leurs localités d’origine et leur fournir un cadre de vie adéquat.n