La Russie a été exclue des Jeux paralympiques de Pyeongchang en raison du vaste scandale de dopage dans le pays, a indiqué hier le Comité international paralympique, mais certains de ses athlètes pourront concourir sous bannière neutre.

« Le Comité international paralympique (CIP) a annoncé lundi 29 janvier maintenir la suspension (datant de 2016) du Comité paralympique russe (CPR). Néanmoins (…) des athlètes paralympiques seront éligibles à une participation à de strictes conditions dans cinq sports en tant qu’athlètes paralympiques neutres », a indiqué l’organisation dans un communiqué publié à Bonn en Allemagne.
Avant les sportifs paralympiques russes, qui avaient déjà été exclus des Jeux de Rio en 2016, les athlètes olympiques de ce pays avaient été interdits de participation aux JO de Pyeongchang sur décision du Comité international olympique en décembre 2017.