Le Palais des sports Hammou-Boutelilis à Oran fermera ses portes en juin prochain pour subir une vaste opération de réhabilitation dans le cadre des préparatifs des Jeux méditerranéens (JM-2021) que va abriter la capitale de l’Ouest algérien, a-t-on appris vendredi de la direction de cette infrastructure.

Le Palais des sports, relevant de l’Office du parc olympique de wilaya (Opow), sera le théâtre de plusieurs compétitions dans différents sports collectifs et individuels. Il viendra renforcer les infrastructures sportives en phase de construction à Oran en vue de l’évènement méditerranéen qu’accueillera l’Algérie pour la deuxième fois de son histoire après avoir organisé l’édition de 1975 à Alger. C’est dans cette optique d’ailleurs qu’un grand complexe sportif est en voie de réalisation dans la capitale de l’Ouest algérien, comportant un stade olympique avec ses trois terrains de réplique, une piste d’athlétisme, une salle omnisports, un centre nautique avec trois bassins, ainsi que d’autres équipements. La totalité des unités de ce complexe implanté dans la commune de Bir El Djir (Est d’Oran) devront être réceptionnées en 2019. Dans le même ordre d’idées, et outre le Palais des sports, l’opération de réhabilitation d’anciennes infrastructures retenues pour les Jeux méditerranéens, touchera d’autre sites, à l’image du centre équestre Antar Ibn Cheddad d’Es-Sénia, et des courts de tennis de haï-Essalem (ex-St Hubert), ainsi que la mise à niveau du champ de tir aux armes sportives de Bir El Djir situé au pied de la montagne des Lions, selon la Direction de la jeunesse et des sports locale assurant que les travaux seront lancés dans les délais.