L’Association des comités nationaux olympiques africains (ACNOA) s’est félicitée de l’état d’avancement des préparatifs en prévision des Jeux africains de la jeunesse (JAJ) prévus à Alger du 17 au 27 juillet 2018.

Réunis vendredi et samedi à Bamako (Mali) sous la présidence de son numéro 1, Lassana Palenfo, les membres du Bureau exécutif (BE) de l’ACNOA sont revenus sur les différentes réunions conjointes qui se sont tenues à Alger pour discuter des préparatifs relatifs à l’organisation des JAJ-2018.
«Le Comité exécutif se réjouit de la mobilisation de l’Algérie pour l’accueil de ces Jeux. Le président de la Commission des Jeux de l’ACNOA souligne l’excellente coordination avec les responsables du Comité d’organisation des JOJ (COJAJ)», a indiqué l’instance continentale dans son compte rendu publié dimanche.
«Le BE de l’ACNOA a informé les membres de l’instance que les préparatifs pour les JAJ-2018 avancent à grands pas et qu’une équipe est déjà en place et travaille d’arrache pied pour répondre aux attentes exprimées par l’ACNOA, l’Union des confédérations sportives africaines (UCSA) et les différentes parties concernées», ajoute-t-on de même source.
L’ACNOA a, dans le même sens, salué «le soutien apporté par les pouvoirs publics algériens pour garantir le succès de ces joutes juvéniles» avec «une mention spéciale au ministère de la Jeunesse et des Sports, à la wilaya d’Alger ainsi qu’au Comité olympique et sportif algérien (COA)».
A la fin des travaux, le Comité exécutif de l’ACNOA a «renouvelé sa confiance au président et son 1er vice-président (Mustapha Berraf, ndlr) et les a confortés pour poursuivre leur mission en faveur du développement du sport et de l’épanouissement de la jeunesse en Afrique», a conclu la même source.
Plus de 4 000 athlètes, issus de pays membres de l’Union africaine (UA) sont attendus à Alger pour participer aux JAJ-2018 qualificatifs aux Jeux olympiques de la jeunesse (JOJ) prévus en septembre 2018 à Buenos Aires, en Argentine.