Les chefs de mission des délégations participant à la 3e édition des Jeux africains de la jeunesse d’Alger, prévue entre le 19 et le 28 juillet, ont fait part, dimanche, de leur «satisfaction» quant à l’état de nombre de structures sportives à Alger qui devront abriter ce rendez-vous.

«Les salles sont bien conçues et seront prêtes dans les mois prochains, afin d’accueillir la jeunesse africaine», a déclaré à l’APS le membre du bureau exécutif de la Commission olympique soudanaise Souliman Kabou, au terme de la visite des chefs de délégation au terrain d’athlétisme de Bordj El Kiffan, la salle omnisport de Bordj El Bahri, l’hippodrome de Caroubier et le stade Ferhani à Bab El Oued.
«Les salles que nous avons inspectés étaient à la hauteur des attentes et elles peuvent abriter la 3e édition des jeux Africains de la jeunesse -2018», a indiqué pour sa part, le directeur administratif à la Commission olympique marocaine, Amine Kaouem.
Les travaux de la réunion de coordination des chefs de mission des délégations africaines pour les Jeux Africains de la Jeunesse (JAJ-2018), ont débuté dimanche matin et s’étaleront du 28 au 30 janvier en cours.
A rappeler que cette édition des JAJ sera qualificative pour certaines disciplines aux jeux Olympiques de la jeunesse de Buenos Aires en Argentine (8-18 octobre prochain).
La première édition des JAJ s’est tenue au Maroc en 2010, et la deuxième a eu lieu au Botswana en 2014.