Auteur de 14 buts en 19 matches en championnat, Cristiano Ronaldo n’a pas tardé à briller en Italie. Le Portugais a repris le rythme de croisière qui était le sien au Real Madrid.

A bientôt 34 ans… Transféré l’été dernier du Real Madrid à la Juventus Turin, Cristiano Ronaldo a débarqué dans un nouveau championnat. Mais la période d’adaptation a été de courte durée pour le quintuple Ballon d’Or, déjà meilleur buteur de son club et élément indispensable du onze de Massimiliano Allegri.
«Ronaldo sera sur le banc demain, il va regarder le match avec moi». Avant le dix-huitième match de la Juventus Turin en Serie A cette saison, Massimiliano Allegri avait décidé de se passer pour la première fois de CR7. Hasard ou coïncidence, l’Atalanta Bergame menait encore 2-1 à 25 minutes de la fin de la partie. Moment choisi par le technicien italien pour dégainer sa carte maîtresse. Moins d’un quart d’heure plus tard, le deuxième meilleur buteur du Calcio égalisait et permettait à la Vieille Dame d’éviter son premier revers de la saison dans le Calcio.

14 points à lui tout seul cette saison
Cristiano Ronaldo décisif, on ne peut pas dire que ça surprenne grand monde. Depuis le début de la saison, la Juventus n’a pas à regretter son énorme investissement – plus de 100 millions d’euros tout de même – pour un joueur de 33 ans. Aligné tantôt à gauche, tantôt dans l’axe dans un 4-3-3, et parfois dans une attaque à deux, le Portugais a déjà offert par la seule force de ses buts, pas moins de 14 points directs à son équipe, sans compter qu’il a aussi inscrit un but décisif face à Frosinone à dix minutes du coup de sifflet final avant que Bernardeschi ne double la mise dans les arrêts de jeu. «Je suis très content de ce qu’il accomplit, comme tout le monde, assure Allegri. D’ailleurs, j’ai lu quelques statistiques et j’ai remarqué qu’il a réalisé le meilleur début de saison de sa carrière au niveau des buts et des chiffres.» Le meilleur début de saison de sa carrière au niveau des buts et des chiffres ? Peut-être pas. Pour rappel, sur les six derniers mois de l’année 2014, CR7 avait inscrit 34 buts et délivré 12 passes décisives sous le maillot du Real. Ce qui est vrai en revanche, c’est que le quintuple Ballon d’Or a repris ses bonnes habitudes en championnat. Avec 14 buts et 5 passes décisives en 19 matches de Serie A, CR7 a déjà posé son empreinte sur le jeu de la Juve, comme il le faisait au Real Madrid et à Manchester United dans un autre style. Si sa première moitié de saison dernière en Liga était une anomalie (4 buts et 2 passes en 12 matches), il pointait à 10 buts et 2 passes fin 2016 et à 12 réalisations et 4 caviars en décembre 2015.

Un problème en Ligue des champions ?

«C’est un joueur extraordinaire et une personne très humble, qui s’est parfaitement adaptée à notre groupe», dit de lui Massimiliano Allegri. Et pour cause avec 15 buts et 7 passes décisives toutes compétitions confondues, Ronaldo est impliqué dans près de la moitié des réalisations de la Vieille Dame (22 sur 45). Parlez-en aussi à Mario Mandzukic qui a trouvé un partenaire idéal et qui a déjà inscrit quasiment autant de buts sur ces six derniers mois (9) que lors de ses trois saisons entières à Turin (13 en 2015-2016, 11 en 2016-2017 et 10 en 2017-2018). A bientôt 34 ans (il les aura début février) «CR7» a bonifié une Juventus Turin qui compte neuf points d’avance sur Naples à un match de la fin de la phase aller et qui s’est qualifiée pour les huitièmes de finale de Ligue des champions. La C1, justement, est le dernier niveau qui résiste encore à Ronaldo version Turin. Avec un carton rouge, un but et deux passes, le Portugais est loin de ce qu’il a pu faire par le passé. Une limite qu’Allegri a bien ciblée : «Il faut qu’il soit au top quand on rejouera en C1. Il devra être encore plus décisif, comme durant les années précédentes», a lâché le coach italien. Ce sera important de l’avoir en bonne condition», a conclu Allegri alors que «CR7» a le deuxième temps de jeu de la Juventus cette saison (2032 minutes) derrière Bonucci. Comprenez que le technicien italien n’hésitera pas à mettre sa star au frais quelques matches encore…