Le destin peut être parfois terrible. Touché au genou lors de la victoire de l’Italie contre les Pays-Bas (1-0) durant la Ligue des Nations, Nicolo Zaniolo connaît la nature de sa blessure. Et il peut s’estimer maudit. Victime d’une première rupture du ligament croisé du genou droit en janvier dernier, il souffre cette fois d’une rupture du ligament croisé à l’autre genou. Le milieu offensif avait fait son retour à l’entraînement en juillet.