Réuni hier, le Conseil fédéral de la Fédération italienne de football (FIGC) a acté plusieurs grandes décisions en vue d’une possible reprise de la saison. Cette dernière devra se terminer au maximum le 31 août, soit à la veille du début officiel de la suivante. En plus de la Serie A, la Serie B et la Serie C (2e et 3e divisions) devraient également se conclure.
C’est une réunion aux grandes décisions qui a eu lieu ce mercredi en Italie. Au lendemain de la validation du protocole de reprise des entraînements collectifs par le Comité technique et scientifique, le Calcio a dessiné les contours de la reprise de sa saison. Si cette dernière doit encore être officiellement actée le 28 mai prochain, le Conseil fédéral de la Fédération italienne de football (FIGC), qui s’est réuni pendant plus de trois heures, a fixé le cap pour la suite.

Deadline le 20 août
En premier lieu, il a été délibéré que les trois premières divisions (Serie A, B et C) iront à leur terme. Si l’hypothèse des playoffs n’est pas totalement à exclure pour la Serie A, la volonté première est celle de disputer les 124 matches encore à jouer. Pour y parvenir, la date de conclusion officielle de la saison 2019-2020 a été repoussée au 31 août. Toutefois, comme le précise La Gazzetta dello Sport, les Championnats et la Coupe d’Italie, où demi-finales et finale reste à jouer, devront se boucler avant le 20 août.
Alors que les clubs de Lega Pro (3e division) avaient voté à l’unanimité la fin de la saison, le Conseil fédéral est donc allé à contre-courant en imposant la reprise. Du côté du football amateur, le rideau reste baissé. Le début de la saison prochaine (2020-2021) a été fixé au 1er septembre prochain, ce qui n’indique pas qu’elle démarrera pour autant à cette date précise. Au vu du timing (très) serré, c’est même improbable, voire impossible.
Dans son communiqué, la FIGC indique également la marche à suivre en cas de nouvelle interruption. L’hypothèse serait alors de «réduire le format» des Championnats en proposant des play-offs et play-out. Enfin, troisième option en cas d’arrêt définitif : «Le classement sera défini en appliquant un coefficient objectif et correctif», indique le communiqué. Enfin, concernant la première division féminine, les conditions de reprise «seront vérifiées» dans les prochains jours.