Cette fois, c’est sûrement la dernière chance de Mario Balotelli. Revenu en Italie à l’été 2019, après des expériences assez satisfaisantes à Nice (2016-fin 2018) et à l’OM (6 mois en 2019), l’attaquant international italien n’a pas réussi son retour à Brescia, la ville qui l’a vu grandir. Outre la relégation du club lombard, Mario Balotelli a laissé une impression de déjà vu : c’est-à-dire une histoire qui se termine mal. Mais ce lundi, l’AC Monza lui a tendu la main en l’engageant jusqu’en juin 2021.
A Monza, l’ancien joueur de Manchester City retrouvera Adriano Galliani, l’ex-administrateur délégué de l’AC Milan. Les deux hommes se sont côtoyés lors de la saison 2013-2014 puis en 2015-2016 avec les Rossoneri. L’Italien de 30 ans aux 36 sélections (pour 14 buts) aura pour mission de se relancer, aux côtés de Kevin-Prince Boateng et Gabriel Paletta, mais aussi de faire monter l’actuel neuvième de Serie B, présidé par Silvio Berlusconi, dans l’élite italienne.