Des drapeaux américains et israéliens ont été brûlés samedi dans la capitale iranienne où des milliers de personnes pleurent la perte du puissant général iranien Qassem Soleimani, assassiné vendredi dans un raid américain en Irak. « Nous sommes avec vous« , a scandé la foule agitant les mains à l’unisson lors d’un rassemblement sur la place de la Palestine à Téhéran, selon les médias sur place.

Lors du rassemblement de samedi à Téhéran, des manifestants ont brandi des pancartes appelant à la « vengeance » tandis que des femmes vêtues de noir tenaient des portraits de Soleimani et Khamenei. Le corps du général doit être transféré en Iran dimanche avant les cérémonies à Ahvaz, Téhéran, Machhad et Qom et il sera inhumé dans sa ville natale de Kerman mardi.