Le ministre de l’Industrie, Ahmed Zeghdar a appelé, hier mercredi à Alger, la commission nationale de suivi des projets d’investissement en suspens, à régulariser les projets sur lesquels les commissions de wilaya n’ont pas pu trancher, indique un communiqué du ministère. M. Zeghdar a présidé mercredi une réunion de la commission nationale de suivi des projets d’investissement en suspens, consacrée à l’évaluation, au développement de la situation des projets d’investissement en suspens, à l’activation des mécanismes de prise en charge et à leur régularisation, lit-on dans le communiqué. Après avoir salué les efforts de la commission intersectorielle, le ministre a affirmé que cette réunion sera consacrée à l’examen de la liste des projets présentés par les commissions de wilaya relevant de la commission nationale qui a été le destinataire d’un ensemble de correspondances dans lesquelles les wali ont sollicité un avis et l’intervention de la commission, en vue de lever certains obstacles que les commission de wilaya n’ont pas pu tranchés ou levés, à savoir la liste au sujet de laquelle la coordination est en cours avec les services du médiateur de la République. La réunion a porté sur l’examen de ces projets, avec présentation des solutions devant être prises, tout en soumettant des orientations aux walis et aux présidents des commissions de wilaya, à l’effet d’assurer la prise en charge adéquate de tout projet qui est encore en suspens. La commission nationale, composée des secrétaires généraux de dix secteurs ministériels (Industrie, Intérieur, Agriculture, Habitat, Energie, Ressources en eau, Tourisme, Finances, Industrie Pharmaceutique et Environnement), poursuit son travail d’accompagnement des projets d’investissement dont la réalisation est inachevée et qui rencontrent des difficultés pour leur concrétisation. (APS)