Une peine d’une (1) année de prison avec sursis, assortie d’une amende de 500.000 DA, a été prononcée lundi par le tribunal de première instance de Mila à l’encontre du propriétaire de la pâtisserie et confiserie à l’origine de l’intoxication alimentaire collective qui avait touché plus de 300 personnes début du mois en cours. L’accusé, le propriétaire d’une pâtisserie située au centre-ville de Mila en l’occurrence, a comparu devant le tribunal pour plusieurs motifs dont « atteinte à la santé d’autrui », « vente de produits impropres à la consommation » et « non-respect des conditions d’hygiène ». L’intoxication alimentaire collective a touché, le 4 mai courant, plus de 300 personnes tous âges confondus, issues de plusieurs communes de la wilaya de Mila après avoir consommé des gâteaux achetés dans cette pâtisserie qui a été aussitôt fermée. Pour rappel, le résultat des analyses de laboratoire effectuée sur des échantillons prélevés par le service spécialisé de la sûreté de wilaya et transférés au laboratoire régional de la police scientifique de Constantine s’est avéré « positif ». Le propriétaire de la pâtisserie a été présenté la semaine passée en comparution immédiate devant les instances judiciaires concernées qui avaient ordonné son placement sous mandat de dépôt.