L’usage d’internet gagne du terrain en Algérie et enregistre une augmentation constante du nombre d’abonnés, aussi bien pour l’internet fixe que pour le mobile. Ainsi ce sont plus de 42,55 millions d’abonnés qui ont été recensés, pour les deux offres confondues, par l’Autorité de régulation de la poste et des communications électroniques (ARPCE)
au quatrième trimestre de 2020.

Ce nombre est largement dominé par les abonnements à l’internet mobile, peut-on aisément constater à travers le rapport de l’ARPCE. Ce sont, en effet, 38,77 millions (+5,04%) de souscripteurs à la 3G et 4G qui ont été enregistrés durant la période de référence, et auxquels s’ajoutent 6,78 millions d’abonnés au réseau GSM, soit un total de 45,55 millions d’abonnés actifs au mobile, soit une légère hausse de 0,29% par rapport à la même période de 2019. Quant au réseau d’internet fixe, il compte 3,77 millions pour l’internet fixe qui compte les offres ADSL, FTTH et 4G LTE/Wimax.
Cette forte prédominance de l’internet mobile est, bien sûr, logique. D’abord par son aspect pratique de l’offre et aussi l’accessibilité facile au réseau, alors que pour le fixe, il faudra passer par une ligne téléphonique qu’Algérie Télécom n’arrive toujours pas à assurer dans de nombreuses régions du pays, poussant aussi bien des ménages que des entreprises à recourir au mobile, même s’il s’avère nettement plus coûteux que le fixe lorsqu’il s’agit d’en faire un usage partagé.
Ceci étant, il est utile aussi de noter que les 38,77 millions d’abonnés que se partagent les trois opérateurs d’internet mobile, Mobilis, Djezzy et Ooredoo, représentent, en fait, le nombre total de puces qu’ils ont vendues, et qu’un seul abonné peut avoir acheté plusieurs puces en l’espace d’une seule année, pour migrer d’une formule à une autre.
S’agissant de l’évolution du parc global d’abonnés par opérateur, Mobilis demeure toujours en tête avec 16,55 millions d’abonnés 3G/4G au 4e trimestre 2020, contre 15,74 millions à la même période de l’année précédente, et 2,42 millions abonnés GSM au 4e trimestre 2020, contre 2,89 millions à la même période de 2019.
Il est suivi par l’opérateur Djezzy avec 11,56 millions d’abonnés 3G/4G au 4e trimestre de 2020 (11,27 millions à la même période de 2019) et 2,80 millions d’abonnés GSM au 4e trimestre de 2020 (3,43 millions à la même période de l’année 2019).
Ooredoo arrive en troisième position avec 10,65 millions d’abonnés aux technologies 3G/4G au 4e trimestre de 2020 (9,89 millions à la même période de 2019) et 1,56 million d’abonnés GSM au 4e trimestre de 2020 (2,18 millions à la même période de l’année 2019).
Concernant le marché de l’internet mobile 3G/4G, sur les 38,77 millions d’abonnés, 29,50 millions sont abonnés au réseau mobile 4G (24,92 millions durant le 4e trimestre de 2019) et 9,26 millions à la 3G (11,98 millions au cours de la même période de l’année précédente), précise le même rapport, notant, par ailleurs, une évolution du taux de pénétration de l’Internet mobile qui passe de 84,08% durant le 4e trimestre de 2019 à 88,16%% au cours du 4e trimestre de 2020.
L’ARPCE relève, en outre, une importante évolution du trafic consommé de l’Internet de téléphonie mobile, avec un volume qui a dépassé les 412,31 millions de Gigaoctet, contre plus de 312,12 millions de Gigaoctet durant la même période de 2019, soit une augmentation de 32,10%. Dans le cas de l’internet fixe, sur les 3,77 millions d’abonnés, 2,50 millions le sont au haut débit (ADSL), 1,20 millions à la 4G LTE fixe, 72 314 à la fibre optique jusqu’au domicile (FTTH) et 443 à la technologie Wimax.
Quant au taux de pénétration de l’internet fixe, il est relevé une évolution qui passe de 8,13% à 8,59% en une année. Il est noté, en outre, une augmentation de l’utilisation moyenne de la bande passante en Algérie au cours du 4e trimestre de 2020, atteignant ainsi les 1 710 Gigabits/seconde (Gbps) soit 1,71 Terabits/seconde), contre 1 150 Gbps (1,15 Tbps) durant la même période de l’année 2019. Pour ce qui est des abonnés aux différentes offres internet fixe, 88,69% ont des débits entre 2 Mégas et 8 Mégas, 11,04% entre 8 Mégas et 20 Mégas et 0,27% entre 20 Mégas et 100 Mégas.