C’est à partir d’aujourd’hui que les conditions météorologiques reviendront à la normale mais les intempéries qu’a connu le pays ces dernières 48 heures n’ont pas été sans conséquence.


L’amoncellement de neige qui a touché une dizaine de wilayas du centre et de l’est du pays a obstrué et bloqué 34 routes nationales (RN) et 64 chemins de wilayas (CW), et ce, au moment où les autorités et les différents corps de sécurité demeurent mobilisés pour rouvrir les routes et apporter aide et assistance aux habitants des régions touchées par les intempéries. Il s’agit entre autre des wilayas de Bouira, Tizi Ouzou, M’Sila, Djelfa, Tissemsilt, Skikda, Constantine, Mila, Béjaïa, Jijel, Batna, Guelma, Sétif, Bordj Bou-Arréridj et Souk-Ahras, indique la Gendarmerie nationale dans un communiqué. Dans la wilaya de Bouira, il s’agit de la RN15, reliant Bouira à Tizi Ouzou, au col de Tirourda (commune d’Aghbalou), de la RN33, reliant Bouira à Tizi Ouzou, à hauteur de Tikjda (commune d’El Asnam) et de la RN 30, reliant Tizi Ouzou à Bouira, au col de Tizi N’Koulène (commune de Saharidj). La RN 62, reliant Sour El Ghozlane à Dechmia, à hauteur du douar El Hamadia (commune de Dechmia) ainsi que la RN14, reliant Bordj Okhriss à Taguedit (commune de Bordj Okhriss) sont également impraticables ainsi que plusieurs CW de cette wilaya. A Tizi Ouzou, le même constat est enregistré au niveau de la RN 15, reliant cette ville à Bouira, au col de Tirourda (commune d’Iferhounène), de la RN 33, reliant ces deux wilayas, à hauteur du village Assoul (commune d’Aït Boumahdi) et de la RN 12, reliant Tizi Ouzou à Béjaïa au lieudit Tamlihet (commune de Yakouren). A M’Sila, les usagers de la RN 60, reliant M’Sila à Bordj Bou-Arréridj, à hauteur du village Theniat (commune de Ouanougha), ne peuvent y accéder, en raison des chutes de neige. De même que ceux de la RN 89, reliant M’Sila à Djelfa, à hauteur du douar d’El Anag (commune de Djebel Messaad). A Djelfa, deux axes de la RN 01 sont impraticables : celui reliant Médéa à Djelfa, au lieu dit Boudhir (commune d’Aïn Maabed) et celui reliant Laghouat à Djelfa (commune d’Aïn El Ibel). Le CW 165, entre les communes de M’Liliha, Sidi Baizid et Dar Chioukh, relevant de la même wilaya, est également inaccessible, précise la Gendarmerie nationale. Même situation à Aïn Defla, s’agissant de la RN 65, reliant El Hassania à Theniet El Had (Tissemsilt), dans la circonscription communale d’El Hassania et du CW 15, reliant Belaas à Bathia, à hauteur du village Ben Baâtouche (commune de Belaâs). A Tissemsilt, la RN 65, reliant Theniet El Had à El Hassania (Aïn Defla), dans la commune de Theniet El Had ainsi que le CW 05, reliant Theniet El Had à Sidi Boutouchent (commune de Theniet El Had) sont bloqués par les chutes importantes de neige. A Skikda, c’est la RN 03, reliant Skikda à Constantine (commune d’Aïn Bouziane) qui est hors d’usage, de même que le CW 33, reliant Ouled Hebaba à Skikda. A Constantine, des axes des CW 04, 115 et 53 sont coupés à la circulation routière alors qu’à Mila, la RN 77A, reliant cette wilaya à Jijel, dans la circonscription communale de Tassadane Haddada, est également impraticable. Même situation s’agissant de la RN 77, reliant Mila à Jijel (commune de Tassadane Haddada), de la déviation des poids lourds, reliant Mila à Sidi Khelifa (commune de Sidi Khelifa) ainsi que pour la RN 105, reliant Mila à Jijel (commune de Tessala Lamtai).

Plusieurs écoles fermées
Ces intempéries ont provoqué un arrêt de cours dans plusieurs wilayas. Ainsi, à Béjaïa, au moins 140 établissements scolaires ont dû être fermés hier à cause des intempéries qui sévissent dans la wilaya, a indiqué la direction de l’Education de la wilaya. En fin de matinée, 20 lycées, 40 CEM et près de 80 écoles primaires, répartis sur une dizaine de daïras, notamment Kherrata, Darguina, Chemini, Sidi Aïch, Adekar et Beni-Maouche, dont le réseau routier a été affecté par les chutes de neige, sont restés fermés. Dans les régions de Draâ El Gaïd, Kendira, au Sud, et Beni Maouche, toutes frontalières de la wilaya de Sétif, de l’Akfadou, d’Adekar et de Chellata, limitrophes de la wilaya de Tizi Ouzou, la poudreuse a atteint un mètre de hauteur.
A l’état des routes, enneigées et/ou inondées du fait des pluies, qui ont grandement réduit ou paralysé la mobilité des élèves, s’est ajouté l’état du réseau électrique, qui a connu des coupures fréquentes, notamment à Draâ El Gaïd et Bakaro (Tichy), posant des problèmes d’éclairage ou de chauffage des classes, selon la même source. De nombreux établissements scolaires ont été inondés, subi des infiltrations et, par endroits, ont été endommagés. Un effondrement de plafond a été enregistré au lycée Krim-Belkacem à Souk El Tenine, et un mur d’enceinte d’une école primaire a cédé à Taskriout, a indiqué la même source. Suite aux conditions climatiques caractérisant ces derniers jours plusieurs régions du pays, « un dispositif a été déployé sur l’ensemble des axes routiers bloqués à la circulation routière pour porter aide et assistance aux citoyens et réguler la circulation routière, alors que les travaux entamés pour rouvrir les routes par les autorités administratives locales se poursuivent », précise la Gendarmerie nationale. Un numéro vert 10.55 est, par ailleurs, mis à la disposition des usagers de la route « pour toutes orientations », conclut cette institution, invitant ces derniers à consulter le site web « Tariki », lequel indique un état actualisé des routes.