La Protection civile a fait savoir, hier, que ses éléments ont dû intervenir dans au moins 11 wilayas suite aux fortes précipitations enregistrées ces derniers jours. «Suite aux intempéries qui ont touché plusieurs wilayas du pays, en particulier, les régions Nord, notamment les wilayas d’Oum el Bouaghi, Oran, Chlef, Tipasa, Souk Ahras, Relizane, Mostaganem, Alger, Tiaret, Aïn Defla et Mascara, les services de la Protection civile ont effectué plusieurs opérations de pompage et d’épuisement des eaux pluviales à l’intérieur d’habitations et édifices publics et privés et aussi des opérations de sauvetage et d’assistance aux personnes en danger.» Le service de secours, qui n’enregistre pas de victimes ni de blessés graves, explique toutefois que des dégâts matériels parfois conséquents ont été signalés. Ainsi le bilan des derniers jours fait notamment état à Alger d’un glissement de terrain à l’entrée d’un bâtiment de la résidence Urba 2000, dans la commune d’El Achour, ou encore la chute d’un arbre sur un bidonville de la cité la Glaciaire (commune de Bachdjarah). Une personne a, par ailleurs, été sauvée à Oum el Bouaghi suite à l’inondation de son habitation située à Mechta Aïn El Aoura. Situation similaire à Relizane, où plusieurs opérations d’évacuation des eaux pluviales ont été effectuées durant le week-end au niveau des communes d’Oued Rhiou et El Hamadna, trois personnes, cernées par les eaux pluviales, ont été sauvées, ajoute le communiqué de la Protection civile.