Une aide financière d’un million de dinars sera attribuée à chaque famille sinistrée, suite aux intempéries qui ont touché, au début du mois d’août, la circonscription administrative frontalière d’In Guezzam, située à 420 km à l’extrême sud de Tamanrasset, a indiqué le wali délégué de cette collectivité locale, Ragaâ Abdelkader. Ce dernier a précisé qu’au total, ce sont 190 familles sinistrées qui ont été recensées et que des actes d’aide ont été déjà élaborés et seront attribués pour chaque famille concernée pour entamer les travaux de restauration des habitations endommagées par les inondations, notamment au niveau des quartiers des 600/Logements, Abalagh, Kounta et la cité rurale.

Pour rappel, de fortes pluies se sont abattues au début du mois sur la ville d’In Guezzam, causant des inondations et des coupures d’électricité, alors que des routes ont été également bloquées et des quartiers isolés. En outre, des familles ont été emportées par les crues de l’oued en furie, mais fort heureusement, sauvées par les éléments de la Protection civile.
Les commissions techniques chargées de suivre la situation avaient recensées 400 habitations inondées par les eaux pluviales à travers plusieurs quartiers de la ville, avait-on indiqué. Une commission interministérielle dépêchée à In Guezzam par le ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire, Noureddine Bedoui, avait dressé un rapport sur la situation et des mesures urgentes ont été prises au profit des sinistrés